LES JARDINS D'ISSOLE

Un peu de lecture

POUR REVENIR AUX SOURCES

Le capitulaire de Villis, père de nos potagers...

Dans l'illustration ci-dessus le LXX désigne, en chiffres romains, la "70ème" des ordonnances (ou capitulaire) de Charlemagne

"Capitule 70 - Nous voulons que l’on cultive dans le jardin toutes les plantes, à savoir : lis, roses, fenugrec, balsamite, sauge, rue, citronnelle, concombres, citrouilles, gourdes (ou artichauts d’Espagne), doliques (ou mongettes ou mogettes), cumin, romarin, carvi, pois chiche, scille (oignon marin), glaïeul (ou iris), estragon, anis, coloquinte, chicorée amère (ou souci), ammi, séséli (ou chervis), laitue, nigelle, roquette, cresson [de terre], bardane, menthe pouliot, maceron, persil, céleri (ou ache), livèche, sabine, aneth, fenouil, chicorée, dictame, moutarde, sarriette, menthe blanche (ou nasitord), menthe, menthe sauvage, tanaisie, calament (ou cataire ou herbe à chats), grande camomille (ou centaurée), pavot, bette, cabaret, guimauve, mauve, carotte, panais, arroche, blette, chou-rave, chou, oignons, ciboulette, poireau, navet (ou raifort ou radis), échalote, cive, ail, garance, cardon, fève, pois, coriandre, cerfeuil, épure, sclarée. Et que le jardinier sur son toit de la joubarbe."

CHARLEMAGNE


Le "Capitulare de villis vel curtis imperii" souvent abrégé en "Capitulaire de Villis" est l'ensemble des articles faisant force de lois édictées entre 770 et 813 par Charlemagne (certains disent par son successeur Louis le Pieux) pour la bonne gestion des domaines impériaux. Un seul manuscrit est parvenu jusqu'à nous. Ce document écrit en latin médiéval, qui montre comment les jardins de l'époque carolingienne devaient être gérés. Il est conservé à la Bibliothèque de Wolfenbüttel en Allemagne. (Photo : le jardin des plantes médicinales de Wiesbaden).
Sont citées comme devant être cultivées : 94 végétaux se répartissant en 73 plantes et herbes, 16 arbres fruitiers, 3 plantes textiles et 2 plantes tinctoriales. Voici la liste des végétaux cités dans les capitules 43 et 70 mise au point par Alain Canu qui a fait un travail de traduction tout à fait exemplaire (le Capitulaire in extenso en latin, français suivi de commentaires par Alain Canu)
Cette liste n'est pas nouvelle historiquement : les 89 plantes de la capitule 70 se retrouvent dans deux ouvrages importants du 1er siècle, l'"Histoire Naturelle" de Pline et dans l'ouvrage de Dioscoride "De materia Medica".
Capitule 43 - Que l’on distribue à temps dans nos ateliers féminins, selon l’usage, le lin, la laine, la guède, le vermillon, la garance, les peignes à carder la laine, les chardons* , le savon, la graisse, les petits récipients et autre matériel nécessaire en ces lieux.
(*Ndr - de nos jours on dirait "chardon à foulon" ou cardère)

LISTE DES PLANTES DU CAPITULAIRE DE VILLIS.
Le premier mot est le nom commun français, le mot entre parenthèses est le nom en latin médiéval inscrit dans le Capitulaire. Il ne s'agit pas de la nomenclature botanique en latin)
ail (alia)
ammi (ameum)
aneth (anetum)
anis (anesum)
arroche (adripias)
aurone mâle (abrotanum) herbe de la Saint-Jean, herbe de feu, tabac de Saint-Pierre)
bardane (parduna)
bette (betas)
blette (blidas)
cabaret (vulgigina)
calament ou cataire ou herbe à chats (neptam)
calebasse (Lat. cucurbitas ou fr. : courge pélerine)
carotte (carvitas)
carvi (Lat; careium, Fr. cumin des prés ou faux-cumin)
céleri ou ache (apium)
chardon (cardon)
chicorée (intubas)
chou (caulos)
chou-rave (ravacaulos)
ciboulette (britlas)
citrouille ou potiron (pepon)
cive (cepas)
coloquinte (coloquentidas)
concombre (cucumere)
cresson (nasturtium)
cumin (ciminum)
dictame (diptamnum)
dolique (Lat. Fasiolum, Fr. haricot mongette ou mogette)
échalote (ascalonicas)
estragon ou serpentaire(dragentea)
fenouil (fenicolum)
fenugrec (fenigrecum)
fève (fabas maiores)
garance (warentia)
glaïeul ou iris bleu (gladiolum)
grande camomille ou centaurée (febrefugiam)
guède indigo ou pastel (waisdo)
guimauve (mismalvas)
laitue (lactucas)
Lin (linum)
lis (lillium)
livèche (levisticum)
maceron (olisatum)
mauve (malvas)
menthe (mentam)
menthe pouliot (puledium)
menthe blanche ou nasitord (sisimbrium)
menthe sauvage (mentastrum)
menthe-coq (costum, costus)
moutarde (sinape)
navet ou raifort ou radis (radices)
nigelle (git)
oignons (uniones)
panais (pastenacas)
pavot (papaver)
persil (petresilinum)
pois chiche (cirerum italicum)
poireau (porros)
romarin (rosmarinum)
roquette (eruca alba)
rose et églantier (rosas)
rue (rutam)
sabine (savinam)
sariette (satureiam)
sauge (salviam)
scille maritime (Lat. Squillam, Fr. oignon marin)
sermontain ou chervis (silum)
souci (solsequiam)
tanaisie (tanazitam)


Paul KEIRN

J'adhère, nous adhérons !

Découvrir, explorer, partager, apprendre, potager ! Bouger !
De quoi adhérer plusieurs fois non ?
Une fois l'an c'est déjà bien : seul, en couple, en groupe, en famille, tout le monde est le bienvenu ! 
Alors...A très très bientôt.

LES JARDINS D'ISSOLE


Cette association a pour but de développer des activités de partage de savoir-faire et de connaissances sur le jardinage et la biodiversité, quelles que soient leurs formes et de tout ce qui les concerne. Ces activités auront aussi pour but de renforcer les liens sociaux entre tous ceux qui y participent. Ce faisant, elle recherchera une utilité culturelle et sociale sur l’ensemble du bassin de l’Issole.

CONTACTS

727, chemin Louis Blériot
83136 GARÉOULT
06 76 21 72 43

contact@jardinsd'issole.com

06 80 04 00 12
06 76 21 72 43

LAISSEZ-NOUS UN MESSAGE

Notre site utilise des cookies pour être amélioré et pour faire des statistiques. Clliquez J'ACCEPTE ou PARAMETRER vous-même les cookies.