LES JARDINS D'ISSOLE

Recette du karkadé


Dans les souks et les ruelles du Caire, d'Aden ou d'Abidjan, tout le monde boit, glacée, cette tisane rouge de fleurs d'hibiscus que l'on appelle karkadé, karkadeh ou bissap en Afrique de l'Ouest.

On voit souvent des sachets de fleurs d'hibiscus dans les boutiques bio ou chez les marchands orientaux. Et on ne sait pas qu'elles servent à faire du karkadé. Et encore moins comment les utiliser.

Les JARDINS D'ISSOLE sont là pour y remédier !

C'est une des boissons les plus rafraîchissantes qui soit. A la fois acide et douce, désaltérante, au parfum de fruits rouges. Et qui se prête à de nombreux mélanges avec d'autres ingrédients.



Mais pour ne pas vous faire attendre, voici la recette de base : trois grosses cuillers à soupe de fleurs séchées d'hibiscus dans un litre l'eau en ébullition. Certains disent 15 à 20 fleurs pour 1 litre d'eau bouillante.

Coupez la source de chaleur, couvrez, attendez 10 à 15 minutes et filtrez (le mieux est de placer un tissu dans la passoire). Laissez refroidir et conservez au frigo.

Service : sur quelques glaçons versez ce divin breuvage et dégustez !




  

La base est la fleur, au calice très charnu, de l'hibiscus à fleurs rouges ou Hibiscus sabdariffa (vérifiez bien que le paquet indique Hibiscus sabdariffa).

Encore appelée Oseille de Guinée, Roselle. C'est une plante herbacée de la famille des Malvacées (famille des mauves) qui pousse en zone tropicale, notamment en Afrique de l'ouest : Burkina Faso (joli nom de pays qui signifie "le pays des hommes intègres", ex-Haute-Volta de l'époque coloniale), Sénégal, sud Mali, nord Côte d'Ivoire.

C'est la boisson nationale de l’Égypte, comme le jus de cerise était celle de la Turquie, avant l'invasion cocacolesque. Au Mexique on l'appelle "flor de Jamaica".

En plus le karkadé est riche en vitamine C. En infusion chaude, il facilite la digestion, est dépuratif, diurétique et provoque une baisse de la pression sanguine. Sans doute est-ce vrai puisque les Égyptiens le déconseillent aux hommes...juste avant d’aller se coucher. 

Préparation


Pour préparer un cocktail à l'hibiscus, ajouter divers jus de fruit (ananas...) et servir frais.
En Mauritanie ou en Égypte, on ajoute quelques feuilles de menthe dans cette recette :
- 1 litre d'eau
- 1 morceau de 1 à 1,5 cm de gingembre frais pilé
- 1 petit bouquet de menthe fraîche
- 12 à 16 morceaux de sucre (dans les pays chauds le sucre combat les effets débilitants de la chaleur, style thé vert très sucré du désert).

Pour moi, 4 sucres/litre, un seul ou pas du tout. A vous de choisir.
- 1 poignée de fleurs séchées de bissap

Laisser infuser 10 à 15 minutes (pour un breuvage plus tannique, 30 à 45 minutes). Filtrer et laisser refroidir. Mettre au frigo et servir glacé !
On peut aussi y ajouter de la fleur d'oranger. 

Pourquoi c'est rouge ?...



 ...me demande mon neveu ? il faut savoir que les chevreuils, les chèvres, les ruminants ne voient pas le rouge !
C'est pour les fleurs et baies le meilleur des camouflages. Rien d'étonnant donc que nombre de baies soient rouges. Darwin dirait les baies ne sont pas devenues rouges au contact des prédateurs, car le hasard génétique produit toutes les couleurs : seules survivent celles que le hasard a rendu rouge.

Pour ma part, je pense que les fleurs d’hibiscus sont rouges pour échapper aux prédateurs, afin que nous puissions déguster du karkadé !




Michel BRASSINNE 

J'adhère, nous adhérons !

Découvrir, explorer, partager, apprendre, potager ! bouger !
De quoi adhérer plusieurs fois non ?
Une fois l'an c'est déjà bien : seul, en couple, en groupe, en famille, tout le monde est le bienvenu ! 
Alors...A très très bientôt.

LES JARDINS D'ISSOLE


Cette association a pour but de développer des activités de partage de savoir-faire et de connaissances sur le jardinage et la biodiversité, quelles que soient leurs formes et de tout ce qui les concerne. Ces activités auront aussi pour but de renforcer les liens sociaux entre tous ceux qui y participent. Ce faisant, elle recherchera une utilité culturelle et sociale sur l’ensemble des communes du bassin de l’Issole : Garéoult, Forcalqueiret, La Roquebrussanne, Mauzaugues, Méounes-les-Montrieux, Néoules, Rocbaron et Sainte-Anastasie-sur-Issole.

CONTACTS

727, chemin Louis Blériot
83136 GARÉOULT
06 76 21 72 43

contact@jardinsd'issole.com

06 80 04 00 12
06 76 21 72 43

LAISSEZ-NOUS UN MESSAGE

Notre site utilise des cookies pour être amélioré et pour faire des statistiques. Clliquez J'ACCEPTE ou PARAMETRER vous-même les cookies.