LES JARDINS D'ISSOLE

L'ortie Urtica dioïca.L

Utilisations de l'ortie - Urtica dioïca

Julien Delahaye
Thèse pour le diplôme d'Etat de Docteur en Pharmacie (227 pages)
Accéder au document ► https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01232406/document

TABLE DES MATIÈRES

Partie 1: La place de l'ortie dans l'histoire

1) Etymologie 26
2) Mythes et croyances 27
2.1) Mythologie 27
2.2) Une plante magique 28
2.3) La symbolique de l’ortie 28

3) Usage de l’ortie à travers le temps 29
3.1) Principaux axes thérapeutiques 29
3.1.1) Dans l’antiquité 29
3.1.2) Au Moyen-âge 30
3.1.3) De la Renaissance au 19ème siècle 31
3.1.4) Le renouveau au XXème siècle 33
3.2) Usage textile 34
3.2.1) Caractéristiques de la fibre d’ortie 34
3.2.2) Histoire 35
3.2.3) Usage moderne 36
3.2.4) Méthode d’extraction de la fibre d’ortie 38
3.3) Usage tinctorial 39
3.4) Usage alimentaire 39
3.4.1) Historique 40
3.4.2) Valeur nutritionnelle de l’ortie 40
3.4.3) Un pouvoir antioxydant 43
3.5) Usage fourrager 44
3.6) Autres usages 47
3.6.1) Industrie 47
3.6.2) Papier 48
3.6.3) Conservateur alimentaire 48
3.6.4) Produit d’entretien 49
Partie 2: La plante
1) Classification 50
1.1) Introduction 50
1.2) Classification APG III (2009) 51

Partie 2) Description botanique 52

2.1) La famille des Urticaceae 52
2.1.1) Caractères généraux des Urticaceae 52
2.2) Le genre Urtica 54
2.3) La grande ortie : (Urtica dioïca L. 1753) 54
2.3.1) Dénomination 54
2.3.2) Répartition 55
2.3.3) L’appareil végétatif 56
2.3.3.1) La feuille
2.3.3.2) La tige
2.3.3.3) Les poils urticants
2.3.3.4) Les racines 61
2.3.4) L’appareil reproducteur 62
2.3.4.1) Généralités sur la reproduction de l’ortie 62
2.3.4.2) Les fleurs.63
2.3.4.3) Le fruit, la graine.66

3) Les autres représentants du genre Urtica 69
3.1) La petite ortie (Urtica urens L. 1753) 69
3.2) L’ortie romaine (Urtica pilulifera L. 72
3.3) L’ortie à membranes (Urtica menbranacea Poir. 1798) 74
3.4) L’ortie de Dodart (Urtica atrovirens Req. ex Loisel. 1827) 76

4) Les fausses orties 78
4.1) Généralités 78
4.2) Les Lamiaceae 79
4.2.1) L’appareil végétatif 79
4.2.2) L’appareil reproducteur 80
4.2.3) L’ortie blanche (Lamium album L. 1753) 81
4.2.4) L’ortie jaune (Lamium galeobdolon L. 1759) 84
4.2.5) L’ortie rouge (Lamium purpureum L. 1753) 86
4.2.6) L’ortie puante (Stachys sylvatica L. 1753) 89
4.2.7) L’ortie royale (Galeopsis tetrahit L. 1753) 91

5) L’écosystème de l’ortie 93
5.1) Les oiseaux 93
5.2) Les mammifères 94
5.3) Les insectes 94
5.3.1) Les lépidoptères 94
5.3.2) Autres insectes 96
5.3.3) Autres 96
5.4) Les parasites de l’ortie 96

Partie 3: L'ortie dans le jardin

1) Un stimulateur de croissance 97
2) Une auxiliaire écologique 98
3) Un « engrais vert » 99
4) L’ortie dans le compost 99
5) Un agent de lutte contre les ravageurs 99
6) Le purin d’ortie 99
6.1) Propriétés du purin d’ortie 100
6.2) Préparation du purin 102
6.3) Composition du purin d’ortie 103
7) La « guerre de l’ortie » 104
8) La culture de l’ortie 107
8.1) La culture par semis 108
8.2) La culture par plantation de racines 109
9) Récolte / cueillette 109
10) Séchage 110
11) Conservation 110

Partie 4: Utilisation de l'ortie en thérapeutique

1) Parties aériennes : Urticae folium / herba 111
1.1) Références officielles 111
1.2) Description de la drogue 114
1.3) Etude chimique 115
1.3.1) Métabolites primaires 115
1.3.2) Métabolites secondaires 116
1.3.3) Autres constituants 117
1.4) Durée de traitement 119
1.5) Contre-indication 119
1.6) Mises en gardes spéciales et précautions d’emploi 119
1.7) Interaction médicamenteuse 120
1.8) Grossesse et allaitement 120
1.9) Effets sur la conduite de véhicules 120
1.10) Effets indésirables et toxicité 120
1.11) Formes galéniques 121
1.12) Autres formes d’utilisation 121
1.13) Posologies 122

2) La racine d’ortie : Urticae radix 123
2.1) Références officielles 123
2.2) Description de la drogue 125
2.3) Etude chimique 125
2.3.1) L’UDA=Urtica Dioïca Aglutinine 125
2.3.2) Les autres constituants 126
2.4) Durée de traitement 129
2.5) Contre-indication 129
2.6) Mises en garde spéciales et précautions d’emploi 129
2.7) Interactions médicamenteuses 129
2.8) Grossesse et allaitement 130
2.9) Effets sur la conduite de véhicules 130
2.10) Effets indésirables et toxicité 130
2.11) Formes d’utilisation 130
2.12) Posologies 131

3) Le fruit d’ortie : Urticae fructus (semen) 132
3.1) Références officielles 132
3.2) Utilisations traditionnelles 132
3.3) Description de la drogue 133
3.4) Etude chimique 133
3.5) Propriétés 134
3.6) Contre-indication 135
3.7) Effets indésirables et toxicité 135
3.8) Formes d’utilisation et posologie 135

Partie 5: Pharmacologie de l'ortie et études réalisées

1) Etudes pharmacologiques et cliniques réalisées sur la feuille d’ortie 136
1.1) Activité anti-inflammatoire 136
1.1.1) Généralités 136
1.1.2) Etudes 138
1.2) Activité antiallergique 142
1.2.1) Généralités 142
1.2.2) Etudes 143
1.3) Actions analgésiques et anti-arthrosique 144
1.3.1) Généralités 144
1.3.2) Etudes 145
1.4) Action diurétique 147
1.4.1) Généralités 147
1.4.2) Etudes 148
1.5) Effet cardiovasculaire et hypotensif 149
1.5.1) Généralités 149
1.5.2) Etudes 149
1.6) Action antioxydante 152
1.6.1) Généralités 152
1.6.2) Etudes 152
1.7) Action sur le profil lipidique 155
1.7.1) Généralités 155
1.7.2) Etudes 155
1.8) Action anti-hyperglycémiante 157
1.8.1) Généralités 157
1.8.2) Etudes 158
1.9) Activité immunomodulatrice 163
1.9.1) Généralités 163
1.9.2) Etudes 164
1.10) Action capillaire 166
1.11) Action eupeptique 166
1.12) Action bactéricide 166
2) Etudes pharmacologiques et cliniques réalisées sur les racines d’ortie 167
2.1) Action sur la prostate 167
2.1.1) Effet sur la protéine de transport des hormones sexuelles, la SHBG (Sex Hormon
Binding Globulin) 167
2.1.1.1) Généralités.167
2.1.1.2) Etudes.169
2.1.2) Action sur la croissance cellulaire et la taille de la prostate 170
2.1.2.1) Généralités.170
2.1.2.2) Etudes.170
2.1.3) Action sur l’aromatase 177
2.1.4) Action sur la 5-α-réductase 178
2.1.5) Action au niveau de la liaison aux récepteurs androgènes 179
2.2) Activité anti-inflammatoire 180
2.2.1) Généralités 180
2.2.2) Etudes 180
2.3) Activité immunomodulatrice 181
2.4) Activité antivirale 182
2.5) Activité antifongique 183
2.6) Action antitumorale 183
2.7) Etudes cliniques sur l’amélioration des symptômes liés à l’HBP 184
2.7.1) Généralités 184
2.7.2) Etudes cliniques 185

3) Etudes pharmacologiques et cliniques réalisées sur le fruit d’ortie 188
3.1) Etude de l’effet de la graine d’ortie sur le colon 188
3.2) Action sur la peroxydation des lipides et action anti-oxydante 189
4) Etudes réalisées sur des associations à base d’ortie 190
4.1) Ankaferd Blood Stopper® 190
4.2) Setarud (IMOD®) 192
4.3) ProstaMEV® (Extrait d’Urtica dioïca et Serenoa repens) et FlogMEV® (quercétine et curcumine) 193
Partie 6: Formes d'emploi en pharmacie et autres
1) Produits à base de feuilles 194
2) Produits à base de racines 196
3) Utilisation en homéopathie 198

Conclusion 199
Annexe
1) Dictons et proverbes 200
2) Liste des colorants alimentaires 201
3) Mesure du score IPSS 207
Lexique 208
Bibliographie 210
Sites internet 221 

J'adhère, nous adhérons !

Découvrir, explorer, partager, apprendre, potager ! bouger !
De quoi adhérer plusieurs fois non ?
Une fois l'an c'est déjà bien : seul, en couple, en groupe, en famille, tout le monde est le bienvenu ! 
Alors...A très très bientôt.

LES JARDINS D'ISSOLE


Cette association a pour but de développer des activités de partage de savoir-faire et de connaissances sur le jardinage et la biodiversité, quelles que soient leurs formes et de tout ce qui les concerne. Ces activités auront aussi pour but de renforcer les liens sociaux entre tous ceux qui y participent. Ce faisant, elle recherchera une utilité culturelle et sociale sur l’ensemble du bassin de l’Issole.

CONTACTS

727, chemin Louis Blériot
83136 GARÉOULT
06 76 21 72 43

contact@jardinsd'issole.com

06 80 04 00 12
06 76 21 72 43

LAISSEZ-NOUS UN MESSAGE

Notre site utilise des cookies pour être amélioré et pour faire des statistiques. Clliquez J'ACCEPTE ou PARAMETRER vous-même les cookies.